NOS ACTUS

ICF Habitat La Sablière- Sensibilisation des équipes aux violences conjugales

Dans le Val-de-Marne, la DT Sud d’ICF Habitat La Sablière a initié pour une trentaine de ses collaboratrices et collaborateurs une sensibilisation aux violences conjugales, afin de les doter d’outils de compréhension et d’action, dans des limites liées à leur fonction. 

L’idée de cette sensibilisation est née de la participation d'une conseillère sociale au réseau ‘’violences conjugales’’ animé par l’association Tremplin 94, référente sur l’accompagnement et l’hébergement des victimes de violences sur le département du Val de Marne. "C’est un sujet majeur, mais nous n’avons pas toujours les outils pour comprendre, savoir comment aider, et poser les limites d’intervention » explique la conseillère sociale.

Encadrants, gardiens, gestionnaires clientèles et contentieux, chargés d'accueil ont ainsi participé à des sessions de sensibilisation basées sur l'interactivité, avec de nombreux échanges, visant à déconstruire les préjugés. La sensibilisation s’est articulée autour de quatre grands axes : mesurer l’ampleur du phénomène ; définir les violences conjugales et identifier les mécanismes à l’œuvre ; se positionner en tant que professionnel de proximité ; orienter les victimes. Les participants ont appris à détecter les signaux et les différentes formes de violences (physiques, psychologiques, sexuelles, financières, administratives) et à faire la différence entre conflit et violence conjugale. « Il était important de donner un cadre à notre intervention : si nous décelons une situation problématique, nous ne nous substituons pas à la police mais conseillons à la victime d’appeler le 17 ou le numéro dédié 3919 Violences Femmes Info ». 

« Sensibiliser un maximum de professionnels permet de s’affranchir de tous les clichés autour de cette problématique et leur permet de pouvoir parler avec les victimes, car la première réaction face à une suspicion de violence conjugale, c’est de dialoguer. Il est ensuite plus simple de les orienter », conclut la conseillère sociale.
   
affiche 3919 Des chiffres qui en disent long
1 femme sur 10 a déclaré avoir subi des violences conjugales au cours des 12 mois précédent l’enquête (1), et 1 femme sur 5 au moins une fois dans sa vie au moment de l’enquête (1)
En 2019 tous les 2 jours, une femme meurt sou s les coups de son partenaire ou de son ex-partenaire de vie (2).

(1) enquête nationale sur les violences envers les femmes en France (ENVEFF), 2000
(2) étude nationale sur les morts violentes, Ministère de l’intérieur – délégation aux victimes, 2019